Test de la rotule Pro Gold III PQR avec
un trépieds Photo Clam PTC 224 en carbone

Photo Clam Pro Gold III PQR

Si vous achetez un trépieds haut de gamme, certains sont dépourvus de rotule, une tête indispensable pour la prise de vue. Donc, si vous optez pour un trépieds Photo Clam PTC 224 en carbone, il vous faudrait La Pro Gold III PQR, une rotule qui a été testée sur le Clam PTC 224.

Cette rotule pèse un peu plus de 500 g et peut supporter jusqu’à 35 kg de charge. Elle dispose d’un système de fixation à plateau amovible sécurisé et de deux axes de rotation sur 360°, ainsi qu’un contrôle de la friction de la ball.

Présentation et prise en main

La Pro Gold III PQR est livrée dans une belle boîte qui s’ouvre presque comme une boîte à bijoux. À l’intérieur, la rotule est disposée dans une belle pochette souple en simili cuir, et accompagnée d’un petit outil pour régler le plateau de fixation. Il est important de noter que cette rotule est livrée sans plateau de fixation. Cela peut sembler invraisemblable, mais c’est pourtant le cas. Le système de fixation de la Pro Gold III est en effet « standard » et compatible avec les plateaux Arca Swiss ou Novoflex. On est cependant bien loin des plateaux à attache rapide que peuvent proposer Manfrotto ou Vanguard, et il faudra donc acheter en plus un plateau.

La rotule en elle-même est assez belle. La qualité de construction semble au rendez-vous et la prise en main inspire confiance. Le design est assez réussi bien qu’un peu trop voyant à notre goût. En effet, la base de la rotule est cernée d’une élégante bague tout aussi dorée que les deux commandes [ dureté du système de serrage et friction de la commande de la ball ]. La rotule est munie de plusieurs niveaux à bulle qui permettent de s’assurer de sa position en orientation portrait ou paysage. Notons également que les deux systèmes de rotation sont gradués, ce qui peut être utile lors de la réalisation de prise de vues sur 360°.

Qu’en est-il dans la pratique ?

Le système de fixation du plateau fonctionne sur une logique de serrage d’un collier rectangulaire. On dispose de deux positions sur le levier de serrage.

  • La première est une sécurité qui permet de déplacer le plateau sur son support, mais sans qu’il puisse s’en désolidariser ; il est possible de le désolidariser en appuyant sur un petit bouton métallique qui vient abaisser le taquet en métal.
  • La seconde position le bloque totalement. Ce système de fixation peut sembler beaucoup moins pratique qu’une technologie automatique, comme en propose Manfrotto ou Vanguard, mais il n’en est rien. Il est très fonctionnel et assure un niveau de sécurité optimal pour prévenir d’éventuelles chutes. Mauvais point, par contre, le plateau en lui-même nécessite obligatoirement l’utilisation d’un tournevis ou bien d’une pièce pour le fixer à un appareil.

Juste en dessous du système de fixation, on retrouve un premier axe de rotation gradué qui permet de pouvoir pivoter l’appareil sans en changer l’orientation (la ball reste fixe). La ball est particulièrement agréable à utiliser et sa souplesse est exemplaire. Une grosse commande de friction permet de doser la fluidité de ses mouvements pour affiner son positionnement. La dureté de cette commande peut elle aussi être ajustée à l’aide d’une petite roue à crans dorés. Enfin, sous la rotule, on retrouve un second plateau de rotation, lui aussi gradué, qui se verrouille comme le plateau supérieur à l’aide d’une vis. Quant à la base de la rotule, elle mesure près de 5,5 cm de diamètre (ou 4,5 cm en modèle légèrement plus petit). Il faut en tenir compte en fonction du diamètre du plateau supérieur de votre trépied !

Résultat du test

Malgré quelques petits défauts, cette rotule nous plaît et s’adaptera totalement à des contraintes de travail professionnel. On apprécie particulièrement le système de fixation du plateau, même si on regrette amèrement que la rotule ne soit pas livrée avec un plateau d’origine. À part cela elle est complète, agréable à utiliser et très précise. Elle existe en deux tailles (5,5 cm de diamètre pour la base ou en 4,5 cm). Le modèle plus petit propose les mêmes fonctions et a l’avantage d’être un peu plus léger : à voir donc, en fonction de votre trépied.

photo clam test

La Photo Clam Pro Gold III PQR est proposée au prix de 282 € en version 5,5 cm, et à 269 € en 4,5 cm. Il est clair que c’est un budget, mais ce genre d’accessoire dure très longtemps. Nous la recommandons sans trop d’hésitations.

Intéressant ! possible.
Catégories
Pourquoi pas !